Localtis Info - 28/05/2010

Logement : plusieurs clignotants repassent au vert

Même si personne n’ose encore évoquer une reprise durable, force est de constater que les signaux positifs se multiplient depuis quelques semaines dans le secteur du logement. Il y a un mois, les chiffres du ministère du Développement durable montraient - pour la première fois depuis septembre 2007 - une hausse du nombre des permis de construire délivrés sur un trimestre, en l’occurrence, le premier trimestre 2010 (voir notre article ci-contre du 29 avril 2010). Dans la dernière livraison de sa lettre d’information "Chiffres et statistiques", le Commissariat général au développement durable livre une nouvelle série de données encourageantes sur le logement neuf.
Celles-ci confirment, en premier lieu, la reprise déjà signalée sur les permis de construire. Certes, la tendance sur un an reste au recul, avec une baisse de 12,1% du nombre de permis délivrés entre mai 2009 et avril 2010 (soit 357.936 permis accordés). Mais, le redressement est très net sur les trois derniers mois et semble marquer ainsi la fin d’un cycle baissier. Entre février et avril 2010, le nombre de permis de construire délivrés a en effet progressé de 24,7%, soit 95.447 permis supplémentaires. La nouveauté de la dernière fournée de chiffres du Commissariat général au développement durable réside dans le passage au vert de deux nouveaux indicateurs, parmi les plus représentatifs du marché du logement neuf. Le premier concerne les mises en chantier. Sur la même période de février à avril 2010, celles-ci connaissent pour la première fois une hausse - certes modeste - de 0,6%, soit 75.411 mises en chantier. Le second indicateur porte sur les ventes de logements neufs par les promoteurs, qui ont enregistré, au premier trimestre 2010, une progression de 5,3%. Ces signaux positifs n’ont pas échappé aux pouvoirs publics. Dans une déclaration à l’AFP, Benoist Apparu, le secrétaire d’Etat au Logement, s’est ainsi réjoui de constater que "tous les indicateurs de la construction de logements sont repassés au vert : les permis de construire, comme les mises en chantier, sont en progression", ajoutant que "les tendances sur la vente de logements neufs laissent penser à une poursuite à la hausse".
Cet optimisme n’est toutefois pas unanimement partagé et il subsiste un certain nombre de signaux négatifs. Tout d’abord, les chefs d’entreprise du secteur immobilier restent très prudents, sinon pessimistes. Publié le même jour que les chiffres du logement, l’indicateur synthétique du climat des affaires - autrement dit le "baromètre des chefs d’entreprises" - ne gagne qu’un petit point chez les entrepreneurs du bâtiment pour atteindre 93, alors que son "régime de croisière" se situe autour de 100. De plus, l’Insee relève que "les entrepreneurs sont moins nombreux qu’en avril à indiquer une contraction de l’activité sur la période récente", mais néanmoins "la baisse de l’activité devrait se prolonger dans les prochains mois". De même, les entrepreneurs estiment que la baisse des effectifs devrait se poursuivre "à un rythme identique au cours des trois prochains mois".
Mais le plus inquiétant est que cette modeste reprise de l’activité dans le logement neuf - après deux années d’une crise sévère - s’accompagne déjà d’un début d’envolée des prix : +6,8% pour le prix moyen au mètre carré des logements neufs au premier trimestre 2010, dont +8,9% pour les quatre pièces et +8,5% pour les studios. Les maisons individuelles sont plus raisonnables, avec une hausse du prix au mètre carré de 1,8% sur la même période. Même s’il s’agit essentiellement d’un rattrapage, ces hausses pourraient doucher l’enthousiasme des candidats à l’achat.
Enfin, l’annonce par l’Insee d’une baisse de 1,2% de la consommation des ménages en avril - même si elle serait surtout due à la fin de la prime à la casse dans le secteur automobile - et l’arrivée de la rigueur budgétaire ne créent pas vraiment un climat propice. Les mois qui s’annoncent seront donc décisifs pour faire la part entre une véritable reprise du secteur du logement et un simple feu de paille.
 
 
 
Jean-Noël Escudié / PCA
 
 
publié le 28 mai 2010

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0