La Provence.com - 18/12/2014

Faire du neuf avec du vieux, c’est possible

Logement


Votre logement est insalubre, dégradé, humide, rongé par les termites ou encore mal chauffé : avez-vous pensé au Pig ?

Encore méconnu, le Programme d’intérêt général "habiter mieux" permet d’obtenir une aide à la rénovation. "Chaque année, en tant que délégataire de l’aide à la pierre, MPM dispose d’une enveloppe de 3 M de l’Agence nationale d’amélioration de l’habitat (Anah)", explique Daniel Hermann, conseiller communautaire délégué à l’Habitat. Des aides qui peuvent être prolongées par MPM : "Une subvention supplémentaire de 500 est octroyée aux propriétaires qui s’engagent pour améliorer la performance énergétique d’un logement, et de 1 700 à ceux qui s’engagent à pratiquer des loyers modérés après rénovation". Lundi, un nouveau coup de pouce a été acté par la Région, pour un engagement financier de 850 000 € sur 5 ans en faveur des aides à la rénovation. Bref, le chantier de la rénovation avance pour les propriétaires, mais aussi pour les locataires victimes de logements indécents, sachant que le PIG cible quatre priorités. À commencer par la lutte contre l’habitat dégradé, qui représente 45 000 logements à MPM, soit 17 % des résidences principales et 30 % du parc locatif privé.

Principalement localisés à Marseille sur le centre-ville, ainsi que sur les 14e, 15e et 16e arrondissements, la plupart de ces logements sont des locations accueillant des ménages très modestes. Mais le Pig 2015-2020 s’attaque aussi à la précarité énergétique avec l’accompagnement de travaux de rénovation thermique.

Allouée sous condition de ressources, cette aide peut potentiellement concerner les 34 % des logements de MPM mal isolés (classés en catégories E, F ou G). L’objectif est de réduire la facture des ménages les plus en difficulté. L’adaptation des logements à la perte d’autonomie pour favoriser le maintien à domicile des personnes handicapées et l’aide à la remise sur le marché de logements rénovés à loyers modérés sont également favorisées par le Pig.

"Dans le contexte que pénurie de logements que nous connaissons, l’enjeu est très important. Il s’agit de rompre un cercle vicieux qui fait passer un logement dégradé en logement inhabitable, donc non entretenu, donc de plus en plus coûteux à rénover", résume Daniel Hermann qui table sur 400 logements réhabilités chaque année.

Seul bémol du dispositif : la complexité des démarches et des procédures. Pour informer les habitants et les aider au montage d’un projet de rénovation ainsi qu’au suivi du chantier, pas moins de 4 opérateurs sont missionnés par MPM.

Renseignement en mairie.

Et aussi

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

9/02/2016
"Le cri d’alarme d’un marseillais en colère"(Alain FOUREST, consultant en gestion urbaine, ancien responsable de la politique de la ville)

10/03/2017
Bilan provisoire 2016 du droit au logement opposable (DALO) en PACA (DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

20/05/2017
Démarche régionale sur les CUS 2018-2023 partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

28/01/2016
Le 21ème rapport sur le Mal logement(Fondation Abbé Pierre)

26/04/2017
Programmation Anah en PACA pour 2017(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

13/04/2017
Qualité de vie en PACA : Logement, emploi, revenus et cadre de vie différencient les territoires partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0