Marsactu.fr - 20/12/2016

Euroméditerranée II : une carte pour faire le point sur le chantier



Actualité

Benoît Gilles

14 décembre 2016

https://marsactu.fr/euromediterrane...

La gare du Canet doit laisser place à un long parc bordé d’habitations (Crédits :EUROM_AERIEN 3 HD© LABTOP pour le Groupement François Leclercq)

La polémique sur le débarquement du directeur d’Euroméditerranée à peine lancée, l’équipe de l’opération d’intérêt national veut se montrer au travail. Objectif : montrer que le projet avance notamment sur le second périmètre qui doit accueillir une éco-cité, de Bougainville aux Crottes. Marsactu vous résume le tout sur une carte.

Branle-bas de combat à Euroméditerranée. Il faut sauver le soldat Jalinot ! Dans une lettre en date du 22 novembre, la ministre du logement, Emmanuelle Cosse, annonce que « suite au départ à la retraite du directeur général » de l’opération d’intérêt national, celui-ci devra être remplacé par le directeur de cabinet adjoint de la ministre, Thierry Laget. Montée au créneau immédiate de « la présidente bénévole », Laure-Agnès Caradec qui « entend pouvoir choisir ses collaborateurs », préparation d’un communiqué commun de la région, du département, de la métropole et de la Ville, la polémique sur le recasage d’un homme de cabinet, avec parachute et nuage noir de conflit d’intérêt, est lancée. La loi prévoit pourtant qu’il revient au ministère en charge de l’urbanisme de nommer le directeur.

Au ministère justement, on se refuse à tout commentaire le temps de « la procédure des avis consultatifs » et avant « la nomination effective ». Quant au départ de François Jalinot, il était d’ores et déjà attendu. L’intéressé dément mais, en aparté, dit se battre pour son équipe qui l’accompagne depuis sa prise de fonction voici 13 ans. Il cite notamment Paul Colombani, son adjoint, qui espérait bien prendre sa suite.

En attendant l’issue de ce bras-de-fer pré-électoral entre le gouvernement de gauche et les collectivités de droite, François Jalinot et Paul Colombani se montrent au travail. C’est en tout cas l’objet de la conférence de presse du jour, consacrée aux avancées du second périmètre d’Euroméditerranée de Bougainville au boulevard Oddo. Cette « écocité » dessinée par l’urbaniste François Leclercq voici 8 ans est censée incarner le futur de Marseille. Ces 169 hectares sont censés accueillir à terme 14 000 logements neufs, créer 20 000 emplois et attirer 30 000 nouveaux habitants. En attendant ce futur rêvé, Marsactu vous propose de constater sur une carte du périmètre, les avancées concrètes du projet, telles qu’énoncées par l’équipe actuelle d’Euroméditerranée.

Parcourez la carte et les points pour voir l’avancée des différents projets. Pour plus de confort, vous pouvez l’afficher en plein écran en cliquant ici.

Benoît Gilles
Journaliste

Articles du même auteur

Patrimoine : une révolution se prépare au centre de Marseille


Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0