Locatis info - 21/11/2008

Christine Boutin met en place un "groupe d’évaluation" sur le Dalo

Accès au logement

 
Le 20 novembre, Christine Boutin a rencontré une trentaine de personnes relogées grâce à la mise en oeuvre du droit au logement opposable (Dalo), "dans le but de recueillir leurs témoignages". A l’issue de ces échanges, la ministre du Logement a annoncé la mise en place, à ses côtés, d’un "groupe d’évaluation" qui sera chargé de prendre la mesure de la mise en oeuvre du droit au logement. Ce groupe se compose de quatre personnes choisies par la ministre : Paul Boucher (ancien président d’ATD quart-monde, membre du Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées et du comité de suivi du Dalo) - qui animera le groupe d’évaluation -, Rodolphe Clauteaux (rédacteur en chef de L’Itinérant, l’un des journaux de rue), Martin Choutet (chargé de mission auprès du préfet, délégué général à la coordination de l’hébergement et de l’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées) et Hélène Sainte-Marie (directrice de projet pour la mise en oeuvre du droit au logement opposable au ministère du Logement). Le groupe ainsi constitué sera chargé de procéder à une évaluation concrète du fonctionnement du dispositif : information des bénéficiaires potentiels du Dalo, qualité de l’accueil, déroulement de l’ensemble de la démarche...
La mise en place de ce "groupe d’évaluation" peut surprendre, dans la mesure où il existe déjà une instance officielle chargée de cette mission : le comité de suivi de la mise en oeuvre du Dalo. Emanation du Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées - présidé par Xavier Emmanuelli - et rassemblant tous les acteurs de l’accès au logement, celui-ci vient de remettre son second rapport à la fin du mois dernier (voir notre article ci-contre). Mais les relations ne sont pas au beau fixe entre le ministère et le comité. Bien que ce dernier vienne de dresser un tableau plutôt positif de la mise en oeuvre du droit au logement opposable, son appel à l’Etat pour "renforcer son effort budgétaire et user sans faiblesse de ses prérogatives pour assurer la production des logements locatifs sociaux nécessaires" a été modérément apprécié. Dans son communiqué annonçant la mise en place du groupe d’évaluation, la ministre du Logement prend d’ailleurs bien soin de préciser qu’elle a "choisi des personnes qui sont constamment en lien avec les plus mal-logés d’entre nous" et "ne veut pas d’un énième rapport, [mais] attend d’eux un vrai travail de terrain pour rendre le Dalo plus facile d’accès à tous".

 

Jean-Noël Escudié / PCA

publié le 21 novembre 2008

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0