Le Monde.fr - 26/08/2008

La chute des ventes de logements neufs se poursuit en France

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 26.08.08 | 10h28

La crise immobilière qui frappe les Etats-Unis et certains pays européens touche de plus en plus la France. Comme au premier trimestre, les ventes de logements neufs ont reculé au deuxième trimestre par rapport à la même période de 2007. La baisse est de 33,9 % pour s’établir à vingt et un mille cinq cents unités vendues, ont annoncé mardi 26 août les services de l’équipement du ministère de l’écologie.

Cette baisse s’explique par le ralentissement de la croissance de l’économie française, qui limite la hausse des revenus, restreignant le pouvoir d’achat et pesant sur la consommation et l’investissement en logement, ainsi que par le durcissement des conditions du crédit, notamment immobilier, dû à la crise financière qui touche les établissements bancaires. Dans ce contexte, les Français ont tendance à reporter leurs décisions d’achat.

Toutes les régions ne sont cependant pas logées à la même enseigne dans ce mouvement de baisse. Elle dépasse les 50 % dans cinq régions : Aquitaine, Lorraine, Midi-Pyrénées, Bourgogne et Limousin. Seule la Champagne-Ardenne échappe à la baisse en France métropolitaine.

La même tendance se retrouve concernant le nombre de logements neufs à vendre : au deuxième trimestre, vingt-sept mille six cents logements ont été mis à la vente, soit 4,3 % de moins qu’au premier trimestre et 26,4 % qu’un an plus tôt. Cette baisse concerne dix-sept régions sur vingt-deux. "Le niveau des ventes restant inférieur à celui des mises en vente" le niveau des stocks de logements neufs proposés à la vente "continue de progresser" et a atteint le niveau record de cent dix mille cinq cents logements au 30 juin 2008.

Ce ralentissement des ventes entraîne un allongement du délai moyen d’écoulement des logements qui est passé de sept mois et demi il y a un an à quatorze mois pour le logement collectif et de huit mois et demi à quinze mois pour l’individuel. Les prix moyens au mètre carré ont poursuivi leur progression dans le collectif (+3,7 % par rapport au deuxième trimestre 2007) et sont repartis à la hausse dans l’individuel où le prix moyen du lot s’est apprécié de 3,3 % sur un an après un recul de 1,8 % au premier trimestre, selon le ministère.

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0