La Provence.com - 15/10/2014

Ces copropriétés en danger


Piloté par la Ville, l’Observatoire des copropriétés dégradées travaille depuis un an. Il a déjà listé ses priorités

  • 
				Ces copropriétés en danger - 1

    Impressionnant : le pourcentage de copropriétés dégradées dans les arrondissements. D’autant qu’il ne prend pas en compte les petits ensembles de moins de 50 logements ! Dans le 3e , 67 % de ces résidences sont considérées comme précaires.


Cinq niveaux d’urgence : l’Observatoire des copropriétés dégradées piloté par la Ville (1) travaille depuis un an à mesurer le risque de déliquescence de ces grands ensembles, construits dans la deuxième moitié du XXe siècle. "Nous n’avions jusqu’ici comme références que des données datant de 1999 et 2002, explique Arlette Fructus, adjointe UDI au Logement. Il nous fallait les rafraîchir afin de pouvoir poser un diagnostic plus pertinent." Quelque 360 copropriétés de plus de 100 logements ont ainsi été identifiées, soit 83 600 logements.

 
 

Parmi elles, une première liste ("priorité 1") de sites "où l’on voit, au croisement de données telles que le taux croissant de locataires, le nombre de familles monoparentales, le creusement de la dette, que la situation se dégrade". Pas de fonds pour mener des travaux, c’est un bâti qui s’abîme vite, des ascenseurs à l’arrêt, une facture énergétique qui explose... Debout, mais au bord du gouffre, sept sites vont requérir les attentions des pouvoirs publics : Gyptis 2 (3e), Delta (10e), La Batarelle (13e), Estudines (13e), Parc Corot (13e), Super Belvédère (14e) et La Maurelette (15e). Aide aux travaux, conseils, la Ville et ses partenaires vont mettre en oeuvre des "mesures préventives ou curatives" personnalisées. Objectif : intervenir avant qu’il ne soit trop tard.

"L’État ne veut plus des plans de sauvegarde", souligne Arlette Fructus. Extrêmement lourds et coûteux, ceux-ci n’ont pas démontré leur efficacité à long terme. Ainsi, aux Rosiers, où des millions d’euros ont été engloutis, la situation des habitants demeure extrêmement précaire. "Mais en même temps, on ne peut pas tout, plaide Arlette Fructus. Est-il du ressort du public de venir au secours du parc privé ?"

Pourtant, au bas du classement de l’Observatoire de la Ville, on trouve en "priorité 5", des copropriétés pour lesquelles "seules des interventions massives" de l’État, des bailleurs sociaux seront à même d’inverser la dégringolade générale. C’est ainsi le cas de Maison-Blanche (14e), au Canet. La résidence (elle fête mercredi ses 57 ans, voir ci-contre), rongée par l’insalubrité, la misère, est plus que jamais aux mains des marchands de sommeil : "Le 7 octobre, note Arlette Fructus, une vente aux enchères a eu lieu. 27 appartements de la copropriété ont été achetés par le même propriétaire, de 11 000 à 25 000 ." Responsable des litiges immobiliers à l’UFC-Que Choisir, Monique Le Gall oscille entre "colère et découragement". Elle n’a de cesse de pointer "la responsabilité écrasante" des syndics dans ce marasme, le lucratif business de la misère, mais aussi l’inertie des habitants. "Ils ne sont pas assez combatifs", regrette-t-elle. Peut-être parce qu’ils ont perdu l’espoir d’un toit meilleur...

(1) L’Anah, l’État, l’Uni, la Fnaim, la chambre des notaires, le TGI, un magistrat des référés, la Fondation Abbé Pierre, l’Union des propriétaires, l’Agam, l’Adil, MPM y siègent aussi.


Maison-Blanche projette ses rêves sur les murs

Woody Allen a son entrée d’immeuble au Canet. Comme Abraham Lincoln. Et Tommie Smith, tiens : il suffit de lire les petites plaques colorées disposées cette semaine au-dessus de chaque porte de Maison-Blanche (14e). À deux pas de la place des États-Unis, "des héros américains à la Maison-Blanche, quoi de plus normal ?" s’amuse Jean-Charles Bou-Haniche, coordinateur au centre social de Saint-Gabriel. Ces noms célèbres, sur cette copropriété oubliée de tous à Marseille, détonnent : c’est exprès. Pour interpeller, pour réveiller les consciences, aussi un peu. Issues d’un travail de groupe mené avec un graphiste et des jeunes du quartier, ces plaques seront inaugurées demain à 15h, boulevard Danielle-Casanova, avec aussi une maquette "de Maison-Blanche en mieux", réalisée avec l’aide d’un jeune urbaniste aixois. Vidéaste finlandaise, déjà auteur de plusieurs chantiers artistiques au Canet, Paulina Salminen présentera pour sa part à 19h30, avec l’association Télé Nomade, une gigantesque installation lumineuse sur le pignon glauque du bâtiment J. "J’ai travaillé avec les enfants de l’école Ambrosini, des ateliers de jeunes et d’adultes, pendant près d’un an, expose la jeune femme. L’idée était de réaliser des dessins, des images, qui seront projetés à l’exact format de cette façade." Soit un rectangle haut de quinze mètres, à deux pas de la station-service devant laquelle les camions filent bien au-delà des 50 km/h autorisés. "On verra les images depuis l’autoroute A7 !"

Le projet se lit au sens propre comme au figuré : cette projection, c’est bien celle aussi des rêves, des espoirs des habitants de Maison-Blanche. Un acte poétique et fugace. Mais dans ces barres lépreuses d’où les sacs poubelles sautent par les fenêtres, la poésie n’a pas souvent droit de cité. L’espoir d’une vie meilleure non plus.


Et aussi

20/05/2017
Démarche régionale sur les CUS 2018-2023 partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

15/04/2017
Registre national des copropriétés et Régime d’aide "Habiter Mieux - Copropriété" partager sur facebook(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

9/02/2016
"Le cri d’alarme d’un marseillais en colère"(Alain FOUREST, consultant en gestion urbaine, ancien responsable de la politique de la ville)

14/12/2016
Les Comités Régionaux de l’Habitat et de l’Hébergement en 2016(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

14/12/2016
Les Comités Régionaux de l’Habitat et de l’Hébergement en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/04/2017
Programmation Anah en PACA pour 2017(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

9/05/2016
Atelier sur les opérations d’aménagement et la production de maisons individuelles : comment construire autrement ?(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

10/03/2017
Bilan provisoire 2016 du droit au logement opposable (DALO) en PACA (DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

28/01/2016
Le 21ème rapport sur le Mal logement(Fondation Abbé Pierre)

21/11/2015
Rendez-vous de CVPT "Le logement indigne à Marseille : changer de niveau et de méthode" (Communiqué)

24/03/2017
Bilan Anah en PACA pour l’année 2016(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

13/04/2017
Qualité de vie en PACA : Logement, emploi, revenus et cadre de vie différencient les territoires partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0