TPBM - 30/11/2016

Marseille-Provence : le Fonds d’innovation de l’habitat récompense cinq projets innovants


Bouches-du-Rhône le 28 novembre 2016 - William ALLAIRE

 Cinq projets d’habitat innovant portés par des bailleurs sociaux et des associations vont bénéficier du soutien du conseil de territoire Marseille-Provence. Un coup de pouce de 1 million d’euros puisé dans l’enveloppe du fonds d’innovation de l’habitat.

Cinq : c’est le nombre de projets retenus par le conseil de territoire Marseille-Provence* (l’ex communauté urbaine Marseille Provence métropole) pour bénéficier des crédits du fonds d’innovation de l’habitat (FIH) en 2016.

Initié en 2012, dans la foulée des Etats généraux du logement organisés par l’ex communauté urbaine Marseille Provence Métropole pour être mis en œuvre dans son programme local de l’Habitat 2012-2018, le FIH est doté d’une enveloppe de 6 millions d’euros sur six ans (d’ici fin 2018). Il a pour objectif de favoriser la conception de logements innovants, économes en énergie, parfaitement intégrés dans leur environnement, techniquement réalisables, adaptés aux personnes à mobilité réduite et soucieux du confort de vie des habitants.
Après une première salve de lauréats en 2014, l’Etablissement public de coopération intercommunale (EPCI) désormais intégré au sein de la métropole Aix-Marseille-Provence vient d’attribuer 1,05 million de subventions à cinq nouveaux porteurs de projets. Ces derniers comprennent quatre bailleurs sociaux - les entreprises sociales pour l’hébitat (ESH) Erilia, Promologis, Logeo Méditerranée et Logirem - et une association : l’Action méditerranéenne pour l’insertion par le logement (Ampil).

1. Promologis dans « La Calanque »

Le projet le plus important est le programme de 193 logements (une résidence sénior de 30 appartements, 37 logements en accession PSLA (prêt social location accession) et 120 logements locatifs sociaux) acquis en état futur d’achèvement par Promologis au sein de l’opération immobilière La Calanque développée par Ametis et Jean Nouvel dans le quartier de Saint-Just (4e) à Marseille (coût total : 30 M€). Ce projet situé en entrée de ville percevra une subvention de 300 000 euros.

2. Résidence sociale d’Erilia

Autre programme qui mise sur la densité : la résidence sociale de 151 studios développée par Erilia pour les apprentis de la future Université régionale des Métiers, sur Euroméditerranée à Marseille (coût : 12,4 M€). Cet ensemble de 4 600 mètres carrés conçu par Jean-Michel Battesti bénéficiera d’un coup de pouce de 450 000 euros.

3. Logeo Méditerranée à Gignac-la-Nerthe

Marseille-Provence a également distingué un projet de résorption d’habitat insalubre porté par Logeo Méditerranée (ex Sud Habitat) à Gignac-la-Nerthe, sur les rives de l’étang de Berre. Le bailleur livrera en avril 2017 un ensemble de 8 logements sociaux en colocation au profit de 24 retraités d’Afrique du Nord qui habitaient dans des bungalows insalubres. En lieu et place de ces taudis, Logeo construit actuellement un programme mixte qui agrège les 8 appartements modulables (des T4 transformables en T3) pour le relogement des résidents et deux logements familiaux autour du jardin potager existant qui a été préservé. Coût total du projet : 1,58 million d’euros, subventionné à hauteur de 100 000 euros par le FIH.

4. Logirem et Corail à l’Estaques

Le fonds va également soutenir un projet d’habitat participatif de 7 logements en accession sociale à L’Estaque (16e), dans les quartiers nord de Marseille. En gestation depuis plusieurs années, cette opération instiguée par un collectif de sept familles est développée par Logirem et l’association Corail. Les futurs occupants ont misé sur la qualité environnementale puisqu’il s’agit de réaliser un groupe de 7 logements passifs avec des matériaux biosourcés. Ce projet respecte évidemment l’esprit coopératif avec une réflexion sur les usages qui permet de repenser les frontières entre espaces privés et espaces communs, une grande partie des surfaces étant appelée à être mutualisée (jardin, chambre d’amis, salle à usages multiples…). Le programme dont le coût total est de 2,1 millions d’euros va bénéficier d’un coup de pouce de 200 000 euros.

5. Maison transportable de l’Ampil

Le dernier lauréat est un projet de maison transportable pour l’urgence sociale et les catastrophes naturelles porté par l’association AMPIL. Le concept consiste à réaliser des maisons transportables sous forme de container ou de bâtiment modulaire (6 mètres de long, 2,5 mètres de large et 2,6 mètres de haut) complètement autonome en énergie pendant 15 jours et non dépendant des raccordements d’usage (tout à l’égout, alimentation eau, électricité, etc.). L’Ampil qui développe le projet avec l’association d’insertion Appel d’aire** imagine de multiples applications à ce type d’hébergement d’urgence : loger les sinistrés d’une catastrophe naturelle, accueillir les populations précaires et marginalisées dans les grandes villes, reloger les familles expulsées dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne et la résorption des bidonvilles... La subvention de 50 000 euros va permettre de couvrir la moitié du coût de réalisation du prototype (100 000 euros).

* Le dispositif est supervisé par un comité d’experts présidé par François Leclercq, l’urbaniste en chef de l’extension d’Euroméditerranée, composé de représentants des organismes liés à l’acte de bâtir, du Conseil de développement, de la Maison départementale des personnes handicapées, du Groupement d’intérêt public (GIP) Marseille rénovation urbaine, de l’Agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise (Agam) et du conseil régional Paca.
** Association qui accompagne les jeunes en décrochage scolaire et/ou ayant une mesure judiciaire dans le cadre d’une formation aux métiers du bois et du métal.


Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0