La Provence.com - 8/02/2016

Marseille : deux morts dans l’incendie d’un ancien hôtel à Belsunce


Deux femmes de 40 ans ont péri dans le feu. Deux autres blessés à déplorer

La vétusté des locaux n’est sans nul doute pas étrangère à cet incendie dramatique, survenu dans ce secteur de Belsunce (1er) paupérisé à outrance. L’incendie du 10 de la rue Thubaneau pouvait-il être évité ? Sur les lieux hier, les voisins et badauds se livraient au triste jeu des hypothèses, comme pour tenter de remonter le temps et sauver ce qui aurait pu l’être. Ce qui est sûr, c’est qu’à leur arrivée, les marins-pompiers ont découvert le pire. Quand ils poussent une porte, quand ils arrosent un feu déjà largement engagé, ils ne savent pas ce qu’ils vont trouver. Or, dans la nuit de vendredi à samedi, peu avant minuit, ce sont les corps de deux femmes, âgées d’environ 40 ans, intoxiquées par les fumées et gravement brûlées, qu’ils ont découverts. Elles venaient de succomber à de graves blessures malgré la prise en charge rapide et les soins médicaux prodigués.

Le feu s’était déclaré au premier étage d’un hôtel désaffecté de quatre étages, mais qui continuait pourtant à servir de lieu d’habitation à des familles en souffrance.

Le sinistre s’est déclaré au premier étage d’un immeuble qui en compte quatre

Un feu de chambre, comme les pompiers en traitent presque tous les jours à Marseille. Mais à l’extinction du sinistre, sur les trois occupants, deux étaient morts. Le troisième, un homme d’une quarantaine d’années lui aussi, était en arrêt cardio-respiratoire. Grâce aux efforts des secours, il a pu être réanimé et transporté médicalisé vers le centre hospitalier de La Conception, dans un état grave. Le pronostic vital le concernant reste engagé. Une quatrième victime, un homme de 53 ans, incommodé par les fumées, a été transporté vers l’hôpital de La Timone. Les autres occupants des lieux ont pu sortir par leurs propres moyens avant l’arrivée des secours. Le feu a été éteint à minuit, avec pour bilan, outre les quatre victimes, une chambre de 25 m² détruite à 100%.

Cette intervention aura nécessité l’intervention de 15 véhicules et de 45 marins-pompiers. La piste accidentelle est privilégiée. Pour le capitaine Caroline Albert, commandant les opérations de secours, "on peut supposer que le feu est d’origine humaine, mais il n’y a rien de flagrant. Une enquête de police a été ouverte".

Et aussi

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

14/12/2016
Les Comités Régionaux de l’Habitat et de l’Hébergement en 2016(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

15/04/2017
Registre national des copropriétés et Régime d’aide "Habiter Mieux - Copropriété" partager sur facebook(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

10/03/2017
Bilan provisoire 2016 du droit au logement opposable (DALO) en PACA (DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

28/01/2016
Le 21ème rapport sur le Mal logement(Fondation Abbé Pierre)

26/04/2017
Programmation Anah en PACA pour 2017(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0