Localtis.com - 25/06/2014

Construction : situation toujours dégradée à la veille des annonces de Sylvia Pinel

Habitat

Publié le mardi 24 juin 2014

A la veille d’un Conseil des ministres où seront annoncées "cinquante mesures de simplification pour faciliter la construction de logements", le commissariat général au développement durable (CGDD) a publié ses traditionnels (mauvais) chiffres mensuels de la construction. Cette dernière livraison porte sur les chiffres à la fin mai 2014. Et ils ne sont pas meilleurs que les précédents.

Une tendance baissière

L’exercice 2013 s’était en effet achevé sur une nouvelle année noire, avec un recul des mises en chantier de 4,2% en données CVS et un nombre total de 331.687 logements engagés, soit le chiffre le plus bas des dix dernières années, très en dessous de l’objectif officiel de 500.000 logements. La baisse était encore plus forte pour les autorisations de logements (permis de construire), puisque celle-ci recule de 12,6% par rapport à 2012 (voir notre article ci-contre du 29 janvier 2014).
Les chiffres du premier trimestre 2014 n’ont pas marqué d’embellie, malgré une très légère amélioration sur les autorisations (voir notre article ci-contre du 12 mai 2014).

La détérioration se poursuit sur le premier semestre 2014

Les derniers chiffres publiés par le CGDD pour la fin du mois de mai confirment la tendance et marquent même une accélération de la dégradation. Ainsi, en données brutes, les autorisations de logements reculent de 16,1% sur les trois derniers mois (mars-mai 2014 par rapport à mars-mai 2013) et de 20,7% sur un an (juin 2013 à mai 2014 par rapport à juin 2012 à mai 2013). Ce recul touche la construction neuve (-20% sur un an) comme celle sur bâtiment existant (-24,9%). En termes de types de logements, l’habitat collectif (-13,2%) résiste mieux que l’habitat individuel (-26,7% pour l’individuel pur et -35,7% pour l’individuel groupé). Les logements autorisés faisant les mises en chantier de demain, il faut donc s’attendre à une année 2014 très médiocre.

Le logement collectif résiste mieux

Aujourd’hui, les mises en chantier s’en sortent toutefois un peu mieux que les autorisations. Elles reculent en effet de 8,5% sur un an (-7,3% pour la construction neuve et -17,5% pour la construction sur bâtiment existant). En revanche, la situation se dégrade, puisque les mises en chantier baissent de 19,7% sur les trois derniers mois (-18,9% et -26,5%). Sur trois mois comme sur un an, le logement collectif résiste un peu mieux que les autres formes d’habitat (-15% et -5,9%).
En données CVS lissées, la baisse sur les trois derniers mois est de 2,2% pour le nombre de logements autorisés et de 2,7% pour les mises en chantier.

Jean-Noël Escudié / PCA

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0