Marseille.fr - 25/04/2010

Quatre équipes d’architectes-urbanistes planchent sur le Vieux-Port

Communiqué de la ville de Marseille

Quatre équipes ont été sélectionnées pour rendre un projet définitif en juillet sur la semi-piétonnisation du Vieux-Port. Le lauréat sera désigné cet automne pour une livraison des travaux fin 2012.
 
C’est le 27 novembre dernier que la communauté urbaine MPM a lancé le concours international pour sélectionner une équipe d’architectes-urbanistes en vue de la transformation du Vieux-Port. La première étape vient d’être franchie avec la sélection de quatre équipes d’architectes-urbanistes qui devront remettre un projet définitif en juillet prochain (1). Le lauréat devrait être désigné à l’automne. ­
 
Le projet est divisé en une tranche ferme (élaboration d’un plan guide sur 400 ha, réaménagement de 5 ha d’espaces publics autour du quai des Belges et de 7 ha de plan d’eau), qui devra impérativement être réalisée pour le rendez-vous de 2013, et deux tranches conditionnelles sur 43 ha (voirie, circulation et plan d’eau). Budget prévisionnel : 23 millions d’euros HT pour la tranche ferme, 9 millions d’euros et 40 millions d’euros pour les deux tranches conditionnelles.
 
En février 2009, le conseil municipal de la ville de Marseille et le conseil de la communauté urbaine adoptent, à quelques jours d’intervalle et chacun à la quasi unanimité, un rapport d’orientation comprenant les objectifs et les orientations pour le centre-ville.
 
Porté par l’ensemble des élus, le dossier a été piloté dans un premier temps pas une Mission centre ville dirigée par Yves Moraine et Patrick Mennucci, respectivement présidents des groupes UMP et PS du conseil municipal. Ils étaient secondés par Solange Biaggi et Gérard Chenoz d’un côté, Antoine Rouzaud et Jean Viard de l’autre. Cette mission a rencontré et auditionné de nombreux intervenants et acteurs de la vie du centre-ville : les associations de commerçants, la confédération des CIQ, la Chambre de commerce et d’industrie, l’association "Un centre ville pour tous" Euroméditerranée... L’enjeu, en vue de l’échéance de 2013, Marseille capitale européenne de la culture, est de requalifier totalement la "vitrine" de la ville, l’endroit où ne manqueront pas de se retrouver obligatoirement tous les touristes qui seront présents pour cet événement européen. Quelle image de Marseille se forgeront-ils en abordant le rivage de son Vieux-Port ? Le rapport de la mission préconisait de s’attacher à deux éléments jugés fondamentaux : la semi-piétonnisation du Vieux-Port et le prolongement du tramway de la Canebière à Castellane.
 
Réorganisation totale des transports en commun sur le périmètre
 
 
Pour le port, il s’est très vite avéré que la piétonnisation complète n’était pas possible à l’heure actuelle. Il reste encore un passage essentiel du trafic automobile entre République et Préfecture. Les services de l’Agam (Agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise) ont proposé un plan de circulation qui empêche qu’on puisse faire le tour du Vieux-Port en voiture, de sorte que la circulation en sera, de fait, passablement réduite. La philosophie du document publié par l’Agam est de réduire considérablement les espaces dédiés à la voiture et d’augmenter en conséquence ceux réservés à la déambulation des piétons.
 
Le tunnel Prado Carénage ne devrait plus avoir de connexion avec le port, à l’entrée et à la sortie. Les deux quais, côté Rive Neuve et côté mairie, seront en sens unique vers la Canebière et le terre-plein central du quai des Belges sera supprimé pour laisser la place à une vaste esplanade piétonne ménageant juste deux voies de circulation côté Canebière.
 
L’offre de bus sera totalement revue avec une refonte totale du pôle d’échanges des bus du secteur Bourse et des lignes Puget-Corderie.
 
Le prolongement du tram depuis Belsunce jusqu’à Castellane tout au long de la rue de Rome est également décidé. Il permettra un traitement de la rue de Rome similaire à ce qui a été réalisé sur la rue de la République et sera le premier maillon d’une desserte en site propre vers Luminy d’une part et La Capelette d’autre part. Cette desserte pourrait se faire par un système de "busway", un bus à haute qualité de services, avec un itinéraire protégé (site propre) et une capacité plus grande de prise en charge de passagers.
 
Pour piloter le projet de semi-piétonnisation du Vieux-Port, les collectivités ont choisi de créer une association co-présidée par Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, et Jean-Noël Guérini, président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, co-financeur et selon ses propres termes "co-producteur" du projet. Cette association intègrera tous les partenaires et sera le cadre formel de la concertation, du pilotage et de la communication du programme de rénovation du centre-ville. Au travers de sept objectifs définis par la Mission centre-ville, une soixantaine d’actions concrètes vont être déclinées, du développement des modes de déplacement alternatifs, comme l’auto-partage, à la création d’une digue pour l’accueil des croisiéristes en passant par la rénovation du Jardin des Vestiges sur le site du port antique de Massalia.
 
(1) Ces quatre équipes sont Wilmotte et Associés (mandataire) avec les architectes Renaud Tarrazi, Neveux-Rouyer, les Bet (bureaux d’études techniques) Gemo, SNC Lavallin, Projetel, Horizon Conseil, le cabinet Bideau (éclairagiste), Acri-In, Semaphores Territoire (plus deux sous-traitants : Atelier 9 et DE&CL) ; Reichen et Robert (mandataire) avec Base (paysagiste), OGI, Roland Ribi et Associés, Concepto (éclairagiste), agence Nez Haut (scénographe) ; Corinne Vezzoni et Associés (mandataire) avec l’architecte urbaniste Christian Devillers, West 8 Urban Design & Landscape Architecture (urbaniste paysagiste), 8′18 (concepteurs lumière), les Bet Sogreah et Coteba, Jean Blaise (urbanisme évènementiel) et les consultants-historiens Marcel Roncayolo et Jean-Lucien Bonillo et enfin, Michel Desvignes (mandataire) avec Norman Foster, Tangram Archi­tectes et Ingerop.
 
 
Garder le supplément d’âme
 
Le texte d’orientation remis par la Mission centre-ville fixe une ambition urbanistique, certes, mais aussi sociale, commerciale et culturelle à la rénovation du Vieux-Port. Pour Yves Moraine, "il ne s’agit pas de standardiser le site mais au contraire d’en préserver la spécificité. Cela veut dire, par exemple, garder les activités traditionnelles qui s’y déroulent, la vente des poissons, bien sûr, mais aussi le carénage, l’accostage des navettes, le ferry-boat, etc. C’est tout cela qui fait l’âme du Vieux-Port et qu’il nous faut absolument préserver".
 
 
 

Et aussi

20/05/2017
Démarche régionale sur les CUS 2018-2023 partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

31/03/2017
Un Centre Ville Pour Tous a besoin de vous !(Invitation aux adhérents, sympathisants et partenaires)

15/12/2015
Projet de réaménagement de la Plaine : Pour une véritable concertation et co- construction du projet(Communiqué)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

4/07/2014
Le marché de l’habitat est il tendu dans les Bouches du Rhône ?(ADIL des Bouches du Rhône)

9/02/2016
"Le cri d’alarme d’un marseillais en colère"(Alain FOUREST, consultant en gestion urbaine, ancien responsable de la politique de la ville)

12/05/2011
A propos de la rénovation du Vieux-Port et des concertations(Communiqué de presse de l’association "un centre ville pour tous")

5/12/2016
Enquête cadre de vie rue de la République( Note sur l’avancement )

4/04/2014
La vacance de logement au centre ville de Marseille(Rapport de stage)

26/03/2016
UNE ECOLE POUR NOAILLES(Communiqué)

21/03/2014
LES REPONSES DES CANDIDATS AUX ELECTIONS MUNICIPALES DE MARSEILLE AUX QUESTIONS POSEES PAR L’ASSOCIATION "UN CENTRE VILLE POUR TOUS"(Communiqué)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0