6/12/2014

"Des communs manifestes Semaine Asymétrique 2014 " du 30 novembre au 7 décembre au Polygone Etoilé, rue Massabo à Marseille

 
On ne prépare pas la SeAsym comme un festival. Ni on sélectionne des films, ni on « invite » des auteurs à venir en promettant offrandes et tapis rouge, honneur, argent et prestige, exclusivités planétaires ou autres verroteries pour tribus reculées... Ni en promettant le "meilleur du cinéma" ou autres pacotilles...
Mais peut-être, parce qu’on est à Marseille... Le meilleur de la vie !
Les cinéastes (soit tout ceux qui participent de la création d’un film) et le public, établiront à leur guise ce qui fait commun et qui ne se quémande pas !
Ils construiront de concert ce qui fait œuvre d’émancipation et de création...

Une soixantaine de films avec leurs réalisateurs, et des débats…
Dont le Mardi 2 Décembre à 10h 30, Film de Nicolas Burlaud / 70’ / 2014
Marseille Provence 2013 n’aura pas lieu
Marseille qui l’eût cru ? pourrait bien devenir une ville comme les autres. Sous les assauts répétés des politiques d’aménagement, elle se lisse, s’embourgeoise, s’uniformise. Son élection en 2013 au titre de capitale européenne de la culture a permis une accélération spectaculaire de cette mutation. Là où brutalité et pelleteuses avaient cristallisé les inquiétudes, généré résistances et analyses, les festivités nous ont plongé dans un état de stupeur. Elles n’ont laissé d’autre choix que de participer ou de se taire...
et Mercredi 3 Décembre 14h30 - 17h30
"Potlach politique" autour de "Cinéma et territoire / Richesse de la création et économie en crise"
Débat radiodiffusé en direct sur Radio Zinzine, et qui fera l’objet d’une retranscription synthétique dans l’ouvrage Des communs manifestes.
Exceptionnellement, l’après midi du mercredi 3 décembre est consacré à un "potlach politique" qui mettra en dialogue des élus territoriaux, des responsables des politiques culturelles, des cinéastes (auteurs et techniciens, producteurs et comédiens), des associations de diffusion et le public.
Trois « tables » au premier étage du Polygone étoilé.
Chaque table est préparée par un ou deux cinéastes qui introduiront une « thématique ».
1 / Aides à la création et politiques territoriales / Jean-Christophe Victor, Président de l’Association des Auteurs et Réalisateurs du Sud Est et Aurélia Barbet, Cinéaste
2 / Passage au numérique / Jean-François Neplaz, cinéaste et fondateur du Polygone étoilé
3 / Diffusion / Emmanuel Vigne exploitant du Méliès à Port de Bouc et critique à Ventilo
Et toute la programmation sur :
http://www.polygone-etoile.com/__sacre/journalasymetrique2010.htm#1-

 On ne prépare pas la SeAsym comme un festival. Ni on sélectionne des films, ni on « invite » des auteurs à venir en promettant offrandes et tapis rouge, honneur, argent et prestige, exclusivités planétaires ou autres verroteries pour tribus reculées... Ni en promettant le "meilleur du cinéma" ou autres pacotilles...

Mais peut-être, parce qu’on est à Marseille... Le meilleur de la vie !

Les cinéastes (soit tout ceux qui participent de la création d’un film) et le public, établiront à leur guise ce qui fait commun et qui ne se quémande pas !
Ils construiront de concert ce qui fait œuvre d’émancipation et de création...

 

Une soixantaine de films avec leurs réalisateurs, et des débats…

Dont le Mardi 2 Décembre à 10h 30, Film de Nicolas Burlaud / 70’ / 2014

Marseille Provence 2013 n’aura pas lieu

Marseille qui l’eût cru ? pourrait bien devenir une ville comme les autres. Sous les assauts répétés des politiques d’aménagement, elle se lisse, s’embourgeoise, s’uniformise. Son élection en 2013 au titre de capitale européenne de la culture a permis une accélération spectaculaire de cette mutation. Là où brutalité et pelleteuses avaient cristallisé les inquiétudes, généré résistances et analyses, les festivités nous ont plongé dans un état de stupeur. Elles n’ont laissé d’autre choix que de participer ou de se taire...

et Mercredi 3 Décembre 14h30 - 17h30

\"Potlach politique\" autour de \"Cinéma et territoire / Richesse de la création et économie en crise\"
Débat radiodiffusé en direct sur Radio Zinzine, et qui fera l’objet d’une retranscription synthétique dans l’ouvrage Des communs manifestes.

Exceptionnellement, l’après midi du mercredi 3 décembre est consacré à un "potlach politique" qui mettra en dialogue des élus territoriaux, des responsables des politiques culturelles, des cinéastes (auteurs et techniciens, producteurs et comédiens), des associations de diffusion et le public.

Trois « tables » au premier étage du Polygone étoilé.
Chaque table est préparée par un ou deux cinéastes qui introduiront une « thématique ».

1 / Aides à la création et politiques territoriales / Jean-Christophe Victor, Président de l’Association des Auteurs et Réalisateurs du Sud Est et Aurélia Barbet, Cinéaste

2 / Passage au numérique / Jean-François Neplaz, cinéaste et fondateur du Polygone étoilé

3 / Diffusion / Emmanuel Vigne exploitant du Méliès à Port de Bouc et critique à Ventilo

Et toute la programmation sur :

http://www.polygone-etoile.com/__sacre/journalasymetrique2010.htm#1-



Vie de l'Association

Autres actualités


Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0