La Provence.com - 23/11/2010

Nouveau Vieux-Port : quel projet auriez-vous choisi ?


Des esplanades, moins de voitures et de la verdure : la stratégie des élus dans le cadre de la requalification du port
 
Le quai de Rive-Neuve élargi et débarrassé de ses barrières : les piétons, c’est sûr, apprécieront.
Photo XDR
C’était le coup d’éclat du mois. Un adjoint de Robert Vigouroux, alors maire, avait scié un bout des barrières. Il voulait montrer que la Ville souhaitait débarrasser le Vieux-Port de sa camisole de bois. En 2011, la scie va reprendre du service. Mais c’est l’ensemble des barrières qui doit disparaître. Voilà l’ambition de la communauté urbaine.

Hier matin, son président Eugène Caselli (PS), entouré du maire Jean-Claude Gaudin (UMP), de Jean-Noël Guérini (PS), président du Département, et de l’équipe de bûcherons ou plutôt d’urbanistes et architectes (le tandem Foster-Desvigne) a dévoilé les grandes lignes de la requalification du Vieux-Port. Qui coûtera 24 M€ dans une première phase (pour les festivités de 2013), puis 40 M€ jusqu’à 2020. Le Vieux-Port ne sera donc plus embastillé. Mieux, sur le quai de Rive-Neuve, le trottoir sera considérablement élargi et les Marseillais pourront déambuler, presque le nez dans l’eau.

Ils pourront même s’aventurer entre les bateaux sur des pontons publics. Sacrilège ! On imagine déjà les plaisanciers hurler au loup. C’est qu’ils vont forcément redouter une déferlante de curieux. Et la disparition de leurs locaux associatifs. Bonne nouvelle pour eux, les concepteurs préservent toutefois leurs baraques. Elles seront simplement repoussées vers l’intérieur du port. La révolte des plaisanciers n’aura donc pas lieu. En fait, personne ne se révoltera car la requalification du Vieux-Port n’est pas vraiment la révolution urbanistique attendue. Rien de déroutant dans les plans. Des aménagements utiles, c’est tout.

Mais que trouve-t-on d’autre ? Comme les barrières, les voitures sautent. C’était prévu. Entre la mairie et la place aux Huiles, un bus va pouvoir circuler dans un couloir protégé. Et sur le quai des Belges, les neuf voies de circulation vont rétrécir pour n’en proposer que quatre aux véhicules. Si la route diminue, c’est que les trottoirs augmentent. Les piétons disposeront d’une vaste esplanade qui pourra être complètement fermée à la circulation les soirs de liesse, style finale de la coupe de la Ligue de football.

Une esplanade d’où disparaîtra l’espace vert central pour laisser la place à des ombrières, à savoir des parasols géants qui ne plaisent pas du tout à Jean-Noël Guérini. Mais c’est une autre histoire. En revanche, il semble y avoir unanimité sur les deux autres axes forts du projet. Le premier consistera à créer un glacis, autrement dit une autre esplanade, en pente douce celle-là, tout au bout du quai de Rive-Neuve, côté Sofitel. Et abracadabra ! Si la pelouse disparaît sur le quai des Belges, elle apparaît dans ce secteur où le bassin de carénage deviendra un port à sec.

Verdure toujours avec ce qui va carrément devenir la forêt amazonienne : le palais du Pharo autour duquel la végétation va pousser comme l’acné sur les joues d’un ado. Les arbres devraient surgir un peu partout autour du bd Livon. L’objectif, comme l’expliquent les paysagistes, sera "de transformer les forts et terrains militaires en un vaste parc." Il faudra attendre 2020 et la 2e phase pour voir le centre-ville se mettre au vert. Voilà pour la philosophie du projet. Qui peut connaître encore des modifications. C’est que rien n’est figé. Même si le temps presse. 
 
Publié le mardi 23 novembre 2010 à 19H21


La Provence.com vous livre les plans des deux candidats. Visionnez le diaporama du projet retenu et celui du projet écarté.

Et aussi

15/04/2017
Registre national des copropriétés et Régime d’aide "Habiter Mieux - Copropriété" partager sur facebook(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

15/12/2015
Projet de réaménagement de la Plaine : Pour une véritable concertation et co- construction du projet(Communiqué)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

9/02/2016
"Le cri d’alarme d’un marseillais en colère"(Alain FOUREST, consultant en gestion urbaine, ancien responsable de la politique de la ville)

10/07/2017
Appel commun des associations pour une concertation démocratique sur le Plan Local d’Urbanisme intercommunal « Le PLUi, un enjeu pour tous les citoyens de la Métropole »()

12/05/2011
A propos de la rénovation du Vieux-Port et des concertations(Communiqué de presse de l’association "un centre ville pour tous")

13/04/2017
Qualité de vie en PACA : Logement, emploi, revenus et cadre de vie différencient les territoires partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/04/2017
Programmation Anah en PACA pour 2017(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

5/12/2016
Enquête cadre de vie rue de la République( Note sur l’avancement )

4/04/2014
La vacance de logement au centre ville de Marseille(Rapport de stage)

26/03/2016
UNE ECOLE POUR NOAILLES(Communiqué)

21/03/2014
LES REPONSES DES CANDIDATS AUX ELECTIONS MUNICIPALES DE MARSEILLE AUX QUESTIONS POSEES PAR L’ASSOCIATION "UN CENTRE VILLE POUR TOUS"(Communiqué)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0