La Provence.com - 4/07/2015

LE COMMENTAIRE DE DIDIER RAFFO, CHARGÉ DE MISSION POUR HMP : "C’est aussi un échec pour nous"


Quel est le parcours des locataires d’un ensemble visé par programme de rénovation urbaine ?

Dans les ensembles concernés par la rénovation urbaine, ce n’est pas le bailleur mais un prestataire en ingénierie sociale, la Maîtrise d’oeuvre urbaine et sociale, qui est chargé de créer le lien avec les locataires et examiner leurs souhaits. Soit ils sont appelés à quitter leur quartier dans une optique de parcours résidentiel positif, auquel cas nous leur ouvrons notre patrimoine de logements sur la ville, à moins qu’on décontingente avec la préfecture ou la Ville chez d’autres bailleurs sociaux ; soit les locataires transitent par des logements temporaires et nous nous engageons à les reloger dans du neuf. La procédure est très formelle et au bout de trois propositions de relogement refusées, le locataire est malheureusement déchu de son bail social et expulsé. Nous n’avons pas le choix puisque la restructuration du site avec la livraison d’une vingtaine de logements pour 2017, s’en trouve paralysée.

Quel accompagnement leur proposez-vous ?

Nous sommes conscients qu’une démolition est vécue comme un traumatisme par les populations et il est très important de les accompagner. C’est pourquoi nous proposons du clef en main aux locataires qui doivent quitter leur logement, c’est-à-dire que c’est la Mous qui prend en charge l’intégralité du déménagement, fait les démarches de suivis courriers, de réabonnements EDF, téléphone...

Y a-t-il des cas identiques à celui du Vieux Moulin ?

Malheureusement oui, Habitat Marseille Provence rencontre le même type de difficulté avec des locataires qui doivent être expulsés à Malpassé. Pour ces expulsions, le préfet donne son accord pour le concours de la force publique. C’est un échec pour nous, une mauvaise image de la rénovation urbaine, car contrairement à ce qu’on pense, c’est bien le locataire qui demeure au centre de la démarche des programmes de relogement, pas le bailleur.

 

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0