La Provence.com - 3/06/2016

Marseille serait la ville la moins chère à vivre

    D’après ce palmarès qui étudie 18 métropoles en Europe, les Marseillais qui ont un emploi bénéficient du neuvième meilleur pouvoir d’achat.

     

    Marseille est une ville "pôvre", répète à l’envi son maire Jean-Claude Gaudin. C’est vrai si l’on considère qu’un habitant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté (moins de 989 € par mois), un sur deux dans les 1er, 2e, 3e, 14e et 15e arrondissements, le 3e étant le quartier le plus pauvre de France métropolitaine, dixit l’Insee.

    Mais sait-on que la cité phocéenne réserve aussi l’un des meilleurs rapports salaire/pouvoir d’achat pour un salarié européen ? C’est du moins ce qu’établit un classement publié ces jours-ci par Glassdoor, une plateforme en ligne américaine qui recueille les avis des salariés.

    D’après ce palmarès qui étudie 18 métropoles en Europe, les Marseillais qui ont un emploi bénéficient du neuvième meilleur pouvoir d’achat. Et le meilleur parmi les grandes villes françaises étudiées !

    Immobilier : 70 m² de plus qu’un Parisien

    Cette étude a comparé le rapport entre le niveau de salaire et le coût de la vie. L’index des coûts de la vie prend en compte le revenu moyen perçu et l’argent nécessaire pour acheter un échantillon de biens et services standards dans différents pays. De l’achat d’un repas au restaurant aux tarifs des transports, de la location d’un logement à l’accès aux services publics.

    Ainsi, souligne le site Glassdoor, "bien que l’immobilier y soit relativement cher, Marseille est la ville la moins chère à vivre de France. À revenus équivalents et avec un crédit de vingt ans, un Marseillais peut acheter 70 m² de plus qu’un Parisien."

    Si Tartu en Estonie est la ville championne du pouvoir d’achat, les métropoles du sud de l’Europe sont globalement les mieux placées dans ce classement. Barcelone, Athènes, Lisbonne ou Porto font encore mieux que Marseille.

    Rappelons aussi que Marseille est la troisième ville en France à abriter le plus de "riches" (plus de 100 000 € de revenus par an). En 2013, on comptait 7 914 "riches" dans la cité phocéenne, soit 1,6 % de la population (7 957 à Lyon, 96 035 à Paris). Ce qui contribue à en faire la ville la plus inégalitaire de France : 31,8 % des foyers marseillais perçoivent moins de 10 000 € par an (13 % seulement à Neuilly).

     


      

    Lettre d'information

    Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


    Association "Centre ville pour tous"
    Cité des Associations
    BP n° 241
    93, la Canebière
    13001 Marseille

    Contact

    Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0