La Provence.com - 15/12/2016

CONSEIL DES 2E-3E ARRONDISSEMENTS Le PLU intercommunal s’invite en séance


 Un conseil d’arrondissements que l’on qualifiera de calme et consensuel. Sur 56 rapports de délégation générale présentés, un seul n’a pas été voté, une majorité d’élus s’étant abstenue. Rapporté par Solange Biaggi, il concernait un projet d’augmentation "à la marge, 0,3% seulement", des tarifs des taxes locales pour la publicité extérieure en 2017, étant précisé que "cette hausse ne concernait que les frais d’instruction des dossiers...".

Pour Lisette Narducci, "ce rapport est assez flou, il manque de précision...et surtout en ces temps de faible activité économique et de difficultés pour les commerçants qui en découlent, cette hausse, même faible, n’est pas judicieuse". Elle propose de s’abstenir.

Tous les rapports relatifs à l’attribution de subventions aux structures associatives, éducatives, environnementales..., à la création ou la sécurisation des écoles et de crèches, ont été approuvés à l’unanimité, à l’exception de quelques dossiers où le groupe Rassemblement Bleu Marine s’est abstenu.

Un point auquel Lisette Narducci est très attachée, celui de l’acquisition, à sa demande, de l’ancien garage Renault (1700 m²), pour l’agrandissement de l’école National, aujourd’hui inadaptée pour les 409 élèves qu’elle accueille.

Un club Village vacances soleil à La Belle-de-Mai

Le maire de secteur a attiré l’attention sur l’importance du rapport concernant l’autorisation d’une constitution d’hypothèque sur les baux au profit de trois banques coopératives.

Ce projet de réhabilitation de la maternité de La Belle-de-Mai "qui a fait couler beaucoup d’encre", comprendra un restaurant de 300 couverts, parking, piscine extérieure chauffée "qui sera peut-être ouverte aux gens du quartier", ouvrira fin février 2017 et, "il y a déjà des réservations". Un bel équipement pour le dynamisme du 2/3, a-t-elle insisté. Le seul dossier qui a fait réellement débat, ou plutôt, été l’objet de précisions apportées par Eugène Caselli, concerne l’avant-projet et les orientations générales du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable).

Pour Lisette Narducci, "il s’agit de la préservation du cadre de vie" et d’attirer l’attention sur les dangers d’une trop forte densification de logements sur le secteur. À cet égard, elle "invite les habitants à se mobiliser pour participer à l’enquête d’utilité publique qui va démarrer". Eugène Caselli, a précisé que ce PLUi, "n’est qu’une actualisation du plan précédent, lequel prenait en compte la centralité des 2-3, la valorisation des espaces verts, les enjeux d’Euroméditerranée, la desserte métropolitaine, la protection du bâti existant... mais avait une faille sur le logement avec les 45000 nouveaux habitants prévus d’ici 2030...".

De plus, il juge "non conforme à la loi, l’élaboration de six PADD (un par territoire) au lieu d’un document unique qui serait logique pour l’avenir de la Métropole". Dans ces conditions, l’élu s’abstiendra. Position suivie par le groupe Rassemblement Bleu Marine.

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0