20 minutes - 21/12/2005

Pas de briques pour le logement, selon le PS

Mercredi 21 décembre 2005

Les élus socialistes de la communauté urbaine de Marseille (CUM) ont dénoncé hier la politique du logement menée par la majorité UMP-UDF de Jean-Claude Gaudin. « Elle est pilotée depuis les services de la ville de Marseille ! », critique Francis Allouch, qui a démissionné de la présidence de la commission habitat de la CUM en signe de protestation. Les socialistes critiquent le programme local de l’habitat, dont les documents préparatoires doivent être soumis demain au vote des élus communautaires. « Il prévoit la création de 1 200 logements sociaux par an sans dire comment on va les financer », attaque François-Noël Bernardi, président du groupe Socialiste, radical et citoyen à la CUM. 

Dans la ligne de mire : les conventions que la CUM veut signer avec l’Etat pour gérer elle-même certaines aides publiques à l’habitat. Lors d’une réunion en novembre, les représentants de l’Etat auraient refusé de signer les conventions devant « l’absence de moyens financiers » fournis par la CUM et « l’absence de sectorisation des objectifs (de production de logements) à Marseille, à l’échelle des arrondissements ou des secteurs », selon un compte rendu de cette réunion. La CUM assure de son côté que « les objectifs de production de logement sont sectorisés sur Marseille, selon cinq zones qui recouvrent des bassins de vie et d’activité ».

Frédéric Legrand

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0