La Marseillaise.fr - 21/12/2015

#Marseille : le doute plane encore sur la Plaine

Écrit par Marjolaine Dihl

dimanche 20 décembre 2015 18:02

La concertation sur la place Jean-Jaurès, où la mairie de Marseille prévoit un vaste réaménagement.

Toujours pas de détente autour du projet de réaménagement de la Plaine. Bien au contraire. Dans ce quartier marseillais, réputé pour son marché place Jean-Jaurès, des voix s’élèvent contre les premières pistes avancées par la mairie. Ils craignent, entre autres, de voir la taille du marché réduire. Rien de surprenant si, jeudi soir, la dernière réunion dite de « concertation » a laissé un goût amer.

Organisé à la suite d’une série d’ateliers à destination des riverains, commerçants et forains du secteur, ce rendez-vous devait permettre de dégager une synthèse. « Il n’y avait rien de nouveau. Il s’agissait de restituer les éléments recueillis lors des précédents ateliers, explique Gérard Chenoz, président de la Société locale d’équipement et d’aménagement de l’aire marseillaise (Soléam). Les gens n’ont pas compris... Nous ne sommes pas venus pour discuter mais pour recueillir leurs remarques et leurs propositions. »

Faire simple, est-ce possible ?

Parmi les commerçants, le message ne passe toujours pas. En témoigne Adnan Bahtti, présidente d’une association de commerçants de la Plaine qui s’est constituée pour défendre une autre ambition que celle de la mairie. « Ils veulent dépenser 11 millions d’euros pour tout changer, soupire le restaurateur. Nous ne sommes pas contre les travaux. Mais nous demandons des choses simples : agrandir les trottoirs et améliorer la propreté et l’éclairage. » Mais la mairie voit grand. Ce projet entre dans son opération Grand centre-ville, dotée d’un budget de 235 millions d’euros. Sauf contre-temps, il suivra un calendrier (visible sur le site de la Soléam).

Ainsi, dès la fin janvier, quatre équipes seront retenues pour concourir. « Elles vont être choisies, en fonction de leurs références, parmi les 44 dossiers que nous avons reçus », précise Gérard Chenoz. Chez les forains, ces futurs candidats suscitent aussi l’inquiétude.

Certains ont ouvert une page Facebook* pour se tenir informés. Produiront-ils les mêmes propositions envisagées dans le pré-programme de la Soléam ? Suivant quatre scénarios, qui réduisent tous la place accordée au marché, ce document interne avait été rendu public, malgré la Soléam.

Marjolaine Dihl

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0