Marsactu.fr - 7/06/2011

Petit atlas illustré du bétonnage à Marseille


 Dans une ville qui manque de logements, les projets immobiliers sont pourtant loin de faire l’unanimité. 3000 logements sont bloqués suite à des recours de riverains, soit plus de la moitié de ce qui est construit en un an à Marseille. Une situation qui commence à agacer les promoteurs et certains élus comme Roland Blum, premier adjoint au maire de Marseille, qui souhaite depuis longtemps rendre plus difficile le dépôt de recours, et pourrait bien finir par être suivi. Le maire lui aussi ne cache pas son irritation et dénonce « l’égoïsme » des riverains « au détriment de l’intérêt général ».


Mais les mouvements structurés par le collectif Laisse Béton utilisent-ils réellement les recours de manière abusive, voire comme un « racket » ? Patrick Alary, président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) et patron régional de Bouygues, qui emploie ce mot, n’a pas donné suite à nos sollicitations. Dans la Marseillaise, son vice-président Cyril Simon, reconnaît toutefois que certains recours sont « compréhensibles » et que « les gens en ont peut-être un peu marre d’avoir des nuisances et des grues partout ».


Transports et espaces verts


Si tous les projets ne rencontrent pas une opposition franche, comme aux Chartreux par exemple – 224 logements sociaux, 334 places de parking et la possibilité de construire une crèche – ceux contestés le sont souvent pour les mêmes raisons. Les plaignants, que ce soit les riverains ou même des élus – comme Christian Pellicani (PCF) à la Corderie ou encore Nathalie Pigamo (PS) et Marie-Françoise Palloix (PCF) à Montredon – et les maires de secteur qui donnent des avis défavorables pour les permis de construire, pointent généralement du doigt le manque d’espaces verts et d’équipements publics, des problèmes de circulation et de voirie.


C’est par exemple le cas de Guy Teissier, maire du 9e et 10e arrondissements qui réclame des aménagements de voirie pour accompagner la construction de la ZAC Régny. – à La Rouvière, il déclare s’opposer désormais à « tout projet de construction » -Guy Teissier qui, il est vrai, multiplie ces derniers temps les signes de détachement vis-à-vis de la politique du maire Jean-Claude Gaudin, dont il pourrait être tenté de briguer le fauteuil. Petit tour (appelé à être enrichi n’hésitez pas à apporter votre pierre à l’édifice), des projet contestés et des arguments avancés de part et d’autre :


Une pluie de recours qui pour certains illustrent les carences de la ville en terme de planification urbanistique. « Nous travaillons par rapport à des opportunités foncières pour construire n’importe quel type d’habitation. Il faudrait regarder secteur par secteur pour répondre efficacement aux besoins du territoire, a expliqué Philippe Chantraine, directeur départemental d’ADOMA lors du premier atelier des Etats Généraux du Logement. Avant de conclure : « si le politique local ne s’intéresse pas à la problématique des administrés, nous ne pouvons rien faire ».


Un plan pour Marseille


« On a du mal ici à anticiper les choses. On attend que les opportunités arrivent pour changer les documents d’urbanisme au lieu de dire « on va se développer de telle manière et donc prévoyons des stations d’épuration, de la voirie etc. », nous confiait récemment Sandrine Dujardin, directrice du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement des Bouches-du-Rhône. Une idée que partage Samia Ghali,Vice-présidente de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM), qui prône le manque de « vision globale de la ville ».


 Pour remédier à cela le Plan local d’urbanisme, sur lequel planchent les services de la Ville et de MPM depuis plusieurs années, semble l’un des outils évidents. Sa partie diagnostic/orientation, qui répond au doux nom de PADD et qui a pour objectif de fixer la vision du développement de la métropole à moyen terme, mais sans rentrer dans les détails réglementaires (le résumé ici, la version complète là) est d’ailleurs passé, sans trop de bruit, au conseil municipal du 16 mai.


L’idée étant de densifier le territoire autour des équipements publics et des transports en commun – et inversement d’implanter intelligemment ces derniers – on y trouve notamment une carte des « centralités » : outre un grand ovale d’Euromed au Prado, il distingue entres autres clairement la vallée de l’Huveaune (Saint Loup, La Pomme, Saint Marcel et surtout La Valentine et La Barasse).


Passer du conflit au dialogue


Mais ce n’est pas non plus une recette miracle, prévient Arlette Fructus, adjointe au logement, qui souligne que ce document, ne verra pas le jour avant fin 2012. Rien n’empêche de commencer à prendre en compte ses orientations dans la politique municipale… Pour l’heure, pour réduire le nombre de recours, il faut avant tout selon elle plus de concertation en amont entre les riverains et les promoteurs. « Les entreprises doivent aller parler aux riverains. En passant par le dialogue, il y aura moins de conflit. Et ça leur évitera ensuite de devoir négocier le retrait des recours à l’amiable… » estime-t-elle.


Ca ne pourrait pas faire de mal : dans un indiscret de La Provence, Lionel Royer-Perreault, bras droit de Guy Teissier, s’indignait récemment – sans toutefois donner de noms – que « certains promoteurs immobiliers n’hésitent pas à commercialiser leur programme avant même d’avoir obtenu le permis de construire, et même si le maire de secteur a donné un avis défavorable ! »


 


Par Arnaud MURTAS le 7 juin 2011


Voir le site de Marsactu.fr

Et aussi

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

10/03/2017
Bilan provisoire 2016 du droit au logement opposable (DALO) en PACA (DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0