14/02/2011

Conférence de presse des habitants des Flamants, le lundi 14 février à 8 h 30 devant la Maison de la Solidarité, 10 avenue Alexandre Ansaldi, 13014 Marseille.

 (Les photographes et cameras sont invités à venir à partir de 7h pour l’action). Contacts CSF Flamants : 06 14 64 30 48 / 06 63 62 11 50 / flamantscsf@gmail.com
 
Nous demandons l’installation de feux sur la rue Ansaldi depuis plusieurs années suite à un accident mortel et à des accidents fréquents. A l’occasion de la rénovation urbaine sur le quartier, nous avons alertés à plusieurs reprises les institutions concernées sans réponses de leur part. Les habitants subissent la rénovation de leur quartier et des alentours, et leur parole n’est pas prise en compte.
 
A l’initiative de la CSF Section Flamants et des habitants, soutenus par les commerçants, usagers de la RTM, et associations, le jour de la st valentin, sera organisé par amour de leur quartier, une action de mobilisation et de sensibilisation pour l’installation de feux rouge et de ralentisseurs pour leur sécurité.
 
Cette action rentre dans le cadre d’un document de propositions et revendications des habitants des Flamants/Iris remis le 15 septembre 2010 aux institutions responsables du projet ANRU. C’est la suite d’un combat mené par la CSF depuis 2008 pour une réelle concertation dans le projet de rénovation urbaine du quartier.
 
Les travaux de rénovation sur le quartier Flamants/Iris ont débutés en 2006, stoppés en 2009 pour cause de découverte d’amiante dans les logements. La CSF se bat depuis 2008 pour une concertation réelle avec les habitants. Elle a déjà organisé une réunion publique le 13 janvier 2010 rassemblant plus de 250 personnes, habitants, associations mais où l’on a pu déplorer l’absence des principales institutions concernées telles que le GPV, et la ville de Marseille qui auraient pu entendre l’inquiétude des habitants face au manque d’informations données sur le projet. La CSF a aussi mené des ateliers avec les habitants qui ont permis de produire un document de propositions et revendications reflétant les réels besoins des résidants pour le projet ANRU. Sachant que ce travail que la CSF et les habitants ont fourni aurait du être mené par le GPV, avec la participation de la mairie de Marseille, de 13 Habitat, et des autres institutions concernées.
 
Conscients que dans d’autres quartiers de Marseille, où les projets ANRU ont été lancés de la même façon, sans concertation avec les habitants, le 14 février nous menons une action commune d’acteurs et d’habitants de différents quartiers de Marseille, pour dénoncer les pratiques illégales et/ou méprisantes des institutions qui ne tiennent pas compte des conventions nationales signées avec l’ANRU. Ces conventions précisent que la concertation est obligatoire et doit être au centre des projets ANRU.
 
Les habitants de tous les quartiers concernés veulent prendre part aux décisions prises à leur détriment dans les projets ANRU et qui concernent leur vie, leur avenir, leurs handicapés, leurs personnes âgées et leurs enfants. Toute cette révolte concerne l’insertion, l’emploi, le logement, les relogements, le cadre de vie, la vie sociale, la culture, les loisirs, l’éducation…
 
L’action est soutenue par : CSF St Barthelemy / CSF Busserine / Collectif de La Viste / Club de Foot Flamants-Iris /Association Arc-en-Ciel / Association Progressons Ensemble / Association Quartiers Nord-Quartiers Forts / Association AFMA / Association Arènes / Association Un Centre Ville Pour Tous / Association Un Compas dans l’œil /
 
Pour plus d’information cliquez
 



Vie de l'Association

Autres actualités


Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0