20 minutes - 20/02/2008

Le très discret guichet des réclamations

La campagne municipale, véritable cahier des doléances pour les associations, syndicats, communautés de Marseille, auxquelles les candidats prêtent une oreille d’autant plus attentive ? Peut-être... mais chut ! « Nous n’avons pas plus de sollicitations que cela », assure Pascal Chamassian, candidat PS dans le 6e secteur. Caroline Pozmentier-Sportich, porte-parole de l’UMP qui se présente au même endroit, tranche : « Nous ne découvrons pas les doléances des associations pendant la campagne. Et on ne dit pas : "On vous promet cela." »


Pourtant, les demandes sont nombreuses... « Nous avons rencontré les deux principaux candidats pour leur faire signer une charte de la concertation », explique Monique Cordier, présidente de la confédération des comités d’intérêt de quartiers (CI). L’association Un centre-ville pour tous (CVPT), a posé six questions aux candidats. « Nous voulons publier leurs réponses avant les élections, mais on n’en a pas encore beaucoup », confie Nourredine Abouakil, militant à CPVT. Du côté du syndicat des taxis, « on n’a pas eu besoin d’aller chercher les candidats », s’amuse son président Jean Gam-micchia. En colère fin janvier contre le rapport Attali, les taxis ont obtenu le soutien de nombreux candidats et même un courrier de l’un d’eux assurant que s’il était élu, il sécuriserait leurs stations...
 

Laurent Berneron - ©2008 20 minutes

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0