La Provence.com - 16/10/2009

Les projets d’Euromed résistent à la crise

Une rentrée en mode sortie de crise, c’est le message qu’a voulu faire passer le président d’Euroméditerranée. Après une année 2009 difficile, "ce qui a évidemment ralenti et rendu plus complexe les investissements des opérateurs", a dit Guy Teissier (UMP), les affaires reprennent. Le point sur les chantiers en cours et à venir.

Euromed center
Un des projets les plus emblématiques ne sort pas indemne de la crise. Euromed Center, c’est le multiplexe en forme de dauphins de Luc Besson, donné défaillant par la rumeur. "Le projet a été simplifié, à la recherche d’économies", a expliqué le président. Si les dauphins sont sauvés, l’architecte Fuksas devra revoir sa copie à la baisse et notamment son hall monumental. Europa Corp, la société de Besson serait toujours là. Le reste du projet, moins glamour, avance. Début des travaux pour l’hôtel quatre étoiles courant 2010. Quant aux bureaux, ils ont gagné du terrain.

Terrasses du port

Euromed se dit "confiant" pour la livraison de ce pôle commercial et de loisirs avant 2013. Aujourd’hui, 60% des espaces sont préréservés, ce qui assure le financement de l’opération. Parmi les enseignes, on trouve des filiales de Zara, Monoprix avec une grande épicerie, Frojo et Pellegrin, bijoutiers, Darty. Des conversations seraient avancées avec LVMH et des contacts pris avec un grand chef pour une table gastronomique.

Les quais d’Arenc
Constructa repositionne ses tours après s’être pris la crise de plein fouet. Le projet devrait commencer par le parking de 600 places l’an prochain et l’immeuble de bureaux de Roland Carta, vendu à des investisseurs, dans lequel le promoteur devrait installer son siège. La tour d’Yves Lion intéresse un pôle hôtelier. La Tour Jean Nouvel est approchée par une banque d’affaires. Quant à celle de Jean-Baptiste Piétri, positionnée sur des logements grand luxe, elle a été repoussée sine die.

Le pôle santé
Le pôle Desbief-Ambroise Paré ne rencontrerait "aucune difficulté" : les travaux sont en cours. Pose de la première pierre fin 2009.

Rue de la République

Pour la 1ère fois, Euromed reconnaît que Atemi, ex-Marseille République, propriétaire d’une partie de la rue, a été " très impacté par la faillite de Lehman Brothers". D’où la finalisation d’un protocole d’accord entre l’aménageur et le promoteur pour, dixit Euromed, "qu’on reste dans l’esprit que nous souhaitons : nous voulons qu’ils nous donnent leurs priorités"... D’autant que les ventes et les chantiers semblent reprendre.

Ilots Peysonnel
Après l’abandon du projet d’Icade d’y construire une tour, Euromed vient d’obtenir du port le transfert de propriété de quatre îlots, ceux-là mêmes où se situe la Fiesta des Suds. Reste à définir ce qu’on peut y faire.

Valérie Simonet (vsimonet@laprovence-presse.fr)

Publié le vendredi 16 octobre 2009
 

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0