La Provence.com - 24/01/2014

Relaxe générale dans le dossier Ammar

Marseille


L’ensemble des prévenus, dont Zvi Ammar et son frère Yvon, ont été relaxés hier après-midi par le tribunal correctionnel de Marseille des délits de "faux et complicité de tentative d’escroquerie". Un artisan tunisien, Ahmed Akrouti, avait déposé plainte à leur encontre en arguant avoir effectué des travaux de rénovation dans l’hôtel de Belsunce, sur le cours éponyme (1er), sans avoir été payé de la totalité des prestations réalisées , soit 75 000 euros d’impayés. Le soupçon de fausses facturations avait couru l’audience. Les faits remontaient aux années 1998 à 2000. Les constitutions de parties civiles de M. Akrouti et de son mandataire liquidateur ont donc été rejetées. À l’audience du 12 décembre, le procureur avait dit "ses doutes ne permettant pas d’asseoir une accusation ferme et précise".

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0