La Marseillaise - 15/01/2016

#Marseille : la vie fantôme de la rue de la République


Écrit par 

vendredi 15 janvier 2016 14:01

Malgré l’apparence de coquille vide au pied des immeubles de la Rue de la République, l’artère marseillaise survit.

Place Sadi-Carnot. Direction la Joliette. L’immense rue de la République s’allonge à perte de vue. De part et d’autre, les immeubles haussmanniens portent encore les stigmates de la crise des subprimes*. Depuis plusieurs années déjà, au pied des bâtiments, des palissades ont remplacé les vitrines des magasins disparus. Pourtant, malgré le vide ambiant, des centaines d’habitants occupent ce secteur. Avec plus ou moins de bonheur.

Grâce à leur va-et-vient, qui s’ajoute à celui des trams et des quelques piétons qui s’aventurent sur place, le « ventre mou » de la rue s’anime chaque jour. Derrière les belles façades cependant, certains grincent des dents. « Moi je compte déménager, soupire Cylia. Mon bailleur est un privé, mais on dirait des HLM. Ici, on souffre des moustiques et des rats. J’en ai même vu dans le hall de l’immeuble. » Et ce n’est pas son loyer qui la console : elle paie 700 euros par mois pour un T2. A croire que la rue de la République n’est faite que de paradoxes. En face, une dame âgée occupe son « immense T3 depuis 1984, comme le décrit sa nièce, et ne paie que 400 euros par mois ».

L’un des voisins de la vieille dame compte aussi quitter son logement pour des raisons personnelles. Il espère toutefois trouver son bonheur quelques mètres plus loin. A quelques encablures, une résidence étudiante apparaît entre deux palissades aux allures de commerces dessinés en trompe-l’oeil. Léna, une Niçoise, y habite un 29m2 depuis la rentrée universitaire. « C’est cher, confie la jeune fille. Le prix est de 619 euros par mois, toutes charges comprises hors électricité. » Mais l’ambiance est bonne à Marseille. Alors pas question de partir.

La bonne affaire ?

Pour les deux principaux promoteurs de la rue de la République -ANF et Atemi (ex-filiale de la banque américaine Lehman Brothers)-, l’opération immobilière est devenue un véritable fardeau. Si bien que chacun tente de se défaire de ses surfaces autant que faire se peut. Pour les logements, l’affaire semble presque réglée. Du moins, pour ANF : « Nous n’en avons quasiment plus, explique le porte-parole du groupe. Nous ne pouvons pas donner les prix. C’est confidentiel car nous sommes cotés en bourse. Nous sommes expertisés tous les six mois. Nos prix suivent les prix du marché. » Autant dire que, contrairement aux attentes, les tarifs ont dû quelque peu chuter dans le coin. Chez Atemi, en revanche, bon nombre de lots restent encore à la vente. En témoignent les multiples affichages sur les fenêtres des immeubles.

Pour les commerces qui ne rouvrent toujours pas, la situation paraît bien pire. Seul un boulanger, au milieu du tronçon, sort son épingle du jeu : « Je n’ai pas le temps de parler », lance l’artisan pour servir une foule de clients. Du fleuriste à la boutique de prêt-à-porter, les vitrines sont pour la plupart fictives. Certaines sont toutes blanches. Quelques anciens panneaux trônent encore. Ils annoncent des travaux de rénovation qui auraient dû avoir lieu depuis 2011... « La plupart de ces lots ne nous appartiennent plus », assure le porte-parole d’ANF. Et chez Atemi, on vient d’inaugurer un « showcase » pour attirer les investisseurs. Pas sûr que cette nouvelle vitrine suffise.

*L’un de deux principaux promoteurs de la rue, Atemi a subi la crise américaine de 2008 : il est alors l’une des filiales de Lehman Brothers, Notre rédaction a sollicité une interview. Sans succès.

 

Et aussi

15/04/2017
Registre national des copropriétés et Régime d’aide "Habiter Mieux - Copropriété" partager sur facebook(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

31/03/2017
Un Centre Ville Pour Tous a besoin de vous !(Invitation aux adhérents, sympathisants et partenaires)

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

20/05/2017
Démarche régionale sur les CUS 2018-2023 partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

9/02/2016
"Le cri d’alarme d’un marseillais en colère"(Alain FOUREST, consultant en gestion urbaine, ancien responsable de la politique de la ville)

13/04/2017
Qualité de vie en PACA : Logement, emploi, revenus et cadre de vie différencient les territoires partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/04/2017
Programmation Anah en PACA pour 2017(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

5/12/2016
Enquête cadre de vie rue de la République( Note sur l’avancement )

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0