La Provence.com - 19/11/2013

La convention emploi signée lance la tour La Marseillaise


 

La signature hier à l’UPE 13 de la convention concernant 900 emplois générés par la construction et l’exploitation de la tour La Marseillaise de Constructa (signée Jean Nouvel) a été fait sous les feux des projecteurs. Stylo en main, la ministre des affaires sociales Marie-Arlette Carlotti, le maire Jean-Claude Gaudin, Eugène Caselli, le préfet Michel Cadot, Marc Piétri, PDG de Constructa, Jean-Luc Chauvin à la tête de l’UPE13, et Nicolas Garnier, directeur régional du Pôle Emploi.

À la clé, au coeur d’Euroméditerranée : 900 emplois mais aussi un symbole. "C’est la première fois qu’est signée une charte pour un projet d’envergure", se félicitait ainsi Jean-Luc Chauvin. "C’est important pour cette métropole. Cette tour sera un phare supplémentaire pour cette ville et ce territoire qui évolue".

Eugène Caselli, président de MPM, premier locataire de l’édifice, a rappelé les raisons de ce choix."Nous avons décidé de déménager en faisant un calcul économique simple en demandant les 12 étages du bas dans la tour, qui sont moins chers. C’est un signe de confiance dans le développement de Marseille et d’Euroméditerranée, une grande signature, celle de Jean Nouvel, aux côtés de celle de Rudy Ricciotti, ou Zaha Hadid. La Communauté urbaine est dans sa fonction de développeur économique".

1 031 postes de MPM

Seule ombre, la délibération pour le déménagement des personnels de Marseille Provence Métropole fait l’objet d’un recours en appel. Recours que tous les partenaires ont balayé d’un revers de mai, Eugène Caselli en tête :"Compte tenu du premier jugement, on est très optimiste. Le tribunal a démontré même qu’un petit bénéfice était calculé. Et pour acheter les 12 étages, soit 125 millions d’euros, nous verrons plus tard ! Ce n’est pas le moment avec la métropole qui arrive". La tour accueillera 1 031 postes de MPM, l’équivalent du personnel sur trois sites actuels.

Selon le maire Jean-Claude Gaudin :"C’est une bonne opération pour l’emploi". Marie-Arlette Carlotti, a salué ce projet porté depuis 11 ans :"Et une tour Jean Nouvel à Marseille, c’est la classe". Pour Marc Pietri :"Il fallait que ces 900 emplois restent dans le bassin". Le PDG de Constructa a rappelé d’ailleurs la génèse de ce projet des Quais d’Arenc dont le premier bâtiment, le Baltazar, sera livré au début 2014.

35 000m² de bureaux

La Marseillaise (135 m de haut, 31 étages, 35 000m² de bureaux, 2 800m² de restaurant d’entreprises...) lance aussi ses travaux :"Elle est vendue à 75 %. 15 % sont en négociation. Il s’agit aussi du premier immeuble connecté à la boucle d’eau de mer, le système de climatisation innovant de GDF Suez pour réduire de 30 à 40 % la facture en énergie".

Marc Piétri a rappelé enfin que les Quais d’Arenc permettent de faire revenir à l’État et aux collectivités 48 millions d’€ (26 millions d’€ de TVA, 17 millions d’€ de redevance de Zac et 5 millions de taxes).

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0