La Marseillaise - 17/11/2009

Polémique autour des déchets ménagers

Politique. Entamée à MPM, la polémique sur le ramassage des déchets a rebondi en mairie, la Droite contestant le recours au service public. La réhabilitation du centre-ville a également fait débat.
 
« Ça ne mérite pas un débat. Ce serait donner trop d’importance à ces voyous. » Par ce propos liminaire, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, entendait évacuer « les casseurs » qui s’en sont donné à cœur joie, samedi, en marge de la rencontre Egypte/Algérie. Aucun rapport, bien sûr, avec le vif débat sur le ramassage des ordures qui a suivi, lequel n’était pas plus à l’ordre du jour.
 « Lors de la réunion des présidents de groupe vous avez souhaité qu’il n’y ait pas débat à ce sujet, je m’étonne qu’il ait lieu quand même », s’est interrogé Frédéric Dutoit, le président du groupe Communistes, Républicains et Citoyens (CRC), avant d’apporter sa pierre. « C’est bien beau la gouvernance partagée, mais, sur la question du ramassage des ordures, il y a un choix à faire entre une politique de droite ou de gauche. »

Ville versus MPM

 En effet, « le gang des quadras » de la Droite marseillaise a sonné la charge contre la décision du président PS de la Communauté urbaine (CUM), Eugène Caselli, de lancer les études sur le transfert au public du ramassage. « Il existe au moins deux autres hypothèses, une nouvelle répartition des secteurs ou passer au tout privé. Pas de précipitation ! », a ainsi martelé Martin Vassal, adjointe au maire UMP.
 Le sénateur maire Bruno Gilles a préféré gloser sur les « tenues de scène » du président de la CUM, tour à tour accusé d’endosser celui « d’amnésique, de politique, de CRS, d’illusionniste, d’agneau et de Père Noël ». Il a particulièrement insisté sur « l’absence d’assignation en justice de la société Bronzo ».
 Une insinuation qui a eu le don de faire sortir de ses gonds, le président Eugène Caselli. Lequel s’est fait faxer l’échange de courriers entre l’avocat de la CUM et le vice-président du tribunal, documents qu’il a remis au maire.
 Dans sa réponse, le vice-président explique qu’il déboute la collectivité car « les piquets de grève agissent (…) dans le seul but de préserver leur emploi (…). La société Bronzo ne manquerait pas de soutenir que le mouvement échappe totalement à sa maîtrise ». Fin de l’acte : la CUM a donc bien tenter d’ester en justice contre Bronzo.
 Très silencieux en conseil communautaire, Jean-Claude Gaudin est intervenu dans ce débat qui ne devait pas avoir lieu : « La Ville de Marseille, c’est nous. Vous n’avez pas la possibilité de choisir à notre place. » Les élus marseillais entendent donc ne rien lâcher sur le transfert au public du ramassage des déchets.

Le PRI s’invite à son tour

 Si les ordures occupent le devant de la scène, en coulisses, on parle beaucoup de la Société d’économie mixte (SEM) Marseille Aménagement.
 Une délibération portant sur la création d’une nouvelle société d’aménagement de seule compétence municipale (la SEM est également gérée par la CUM) a été retirée de l’ordre du jour. Visiblement, l’avenir de Marseille Aménagement fait débat et le sujet paraît délicat.
 Car cette SEM est notamment montrée du doigt pour sa gestion de la réhabilitation du centre-ville à travers les Périmètres de restauration immobilière (PRI). Jean-Claude Gaudin a vertement attaqué « les associations, groupuscules politisés » qui portent le fer contre la Ville à ce sujet.
 En d’autres temps, il avait pourtant salué le travail effectué par Un centre ville pour tous, l’association qui a fait un recours gracieux auprès du maire à ce propos. Ce dernier considère tout de même qu’il y a de quoi enquêter, puisqu’il a annoncé la création d’une « mission d’information et d’évaluation des Périmètres de restauration immobilière ». Les membres n’en sont pas encore connus. A l’intérieur comme à l’extérieur, de chauds débats sont à prévoir cet hiver.

BENOIT GILLES
 

Et aussi

4/05/2014
Non-mise en oeuvre de la délibération municipale de février 2008 concernant la production de logements sociaux pour les vieux travailleurs immigrés, premières victimes de la ¨reconquête¨ du centre-ville.(Analyse et suivi)

31/03/2017
Un Centre Ville Pour Tous a besoin de vous !(Invitation aux adhérents, sympathisants et partenaires)

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

9/02/2016
"Le cri d’alarme d’un marseillais en colère"(Alain FOUREST, consultant en gestion urbaine, ancien responsable de la politique de la ville)

10/07/2017
Appel commun des associations pour une concertation démocratique sur le Plan Local d’Urbanisme intercommunal « Le PLUi, un enjeu pour tous les citoyens de la Métropole »()

14/12/2016
Les Comités Régionaux de l’Habitat et de l’Hébergement en 2016(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

15/04/2017
Registre national des copropriétés et Régime d’aide "Habiter Mieux - Copropriété" partager sur facebook(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

10/03/2017
Bilan provisoire 2016 du droit au logement opposable (DALO) en PACA (DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

9/05/2016
Atelier sur les opérations d’aménagement et la production de maisons individuelles : comment construire autrement ?(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/03/2017
Une étude de la CERC PACA qui mesure le poids économique du logement social(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

4/04/2014
La vacance de logement au centre ville de Marseille(Rapport de stage)

13/04/2017
Qualité de vie en PACA : Logement, emploi, revenus et cadre de vie différencient les territoires partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/04/2017
Programmation Anah en PACA pour 2017(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0