20 minutes - 8/07/2005

Relogés du boulevard des Dames : appel au préfet

Le comité chômeurs CGT a envoyé mercredi une lettre ouverte au préfet pour réclamer son intervention dans le dossier des « relogés » d’un immeuble du boulevard des Dames (2e).
A la fin du mois de mai, le comité avait relogé dans un immeuble appartenant à Eurazéo trois familles qui attendaient depuis plusieurs mois un logement social. Fin juin, la société, un des principaux propriétaires privés de la rue de la République, a obtenu en justice une ordonnance d’expulsion. Le Comité chômeurs demande au préfet d’« obliger Eurazéo à discuter ». « Les travaux de rénovation sur plusieurs appartements sont terminés depuis un an et ils n’ont toujours pas été loués, contrairement aux engagements pris par Eurazéo pour obtenir des subventions », écrit le comité chômeurs centre-ville.

La CGT dénonce également « la cession de l’immeuble à une autre société [ANF], alors que cela est interdit dans les cinq à neuf ans après l’attribution des subventions ». Lors de l’audience d’expulsion, Eurazéo avait avancé que l’immeuble n’aurait pas été « cédé » à l’entreprise ANF, mais qu’il y avait eu « fusion-absorption » d’une société sur l’autre. Sollicitée, la direction d’Eurazéo Marseille n’était pas joignable hier. F. L.
 

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0